.::. Formations.::.

Maroc Appels D'offres Académie est constitué d’une équipe de formateurs avertis et multidisciplinaires, et surtout dotés d’une grande expertise dans divers pratiques entrepreneuriales, Ce centre dédié à la formation continue, a pour principale mission de permettre aux clients Maroc Appels D'offres d’accéder à :

  • Une expertise en matière d’ingénierie des ressources humains et développement du personnel
  • Une offre au meilleur rapport qualité / prix
  • Des thématiques adaptées aux besoins clients
  • La richesse et la diversité de nos formations

Suite à l’adoption des prérequis réglementaires pour l’opérationalisation des modules restants du programme de dématérialisation des marchés publics, et dans la perspective du déploiement desdits modules notamment la soumission électronique, les enchères électroniques inversées et la base de données des fournisseurs, la Trésorerie Générale du Royaume a organisé des cycles de formation au profit d’environ 200 formateurs représentant l’ensemble des relais de la TGR, à savoir les chefs de services de contrôle des dépenses des biens et services et les responsables informatiques des trésoreries ministérielles, les chefs de services des dépenses de l’Etat, les chefs de services des dépenses des collectivités territoriales et les responsables informatiques des trésoreries régionales, préfectorales et provinciales.

Le planning de déroulement des cycles de formation est détaillé comme suit :

Trésoreries ministérielles : du 01 au 02 décembre 2014
Trésorerie régionale de Marrakech : 01 décembre 2014
Trésorerie régionale de Agadir : du 03 au 04 décembre 2014
Trésorerie régionale de Casablanca : du 01 au 02 décembre 2014
Trésorerie régionale de Béni Mellal : 04 décembre 2014
Trésorerie régionale de Tanger : 08 décembre 2014
Trésorerie régionale de Fès : 08 décembre 2014
Trésorerie régionale de Oujda : 10 décembre 2014

Suite à l’entrée en vigueur des dispositions de l’arrêté n° 20-14 du 4 septembre 2014 relatif à la dématérialisation des procédures des marchés publics, et dans un souci d’accompagnement dynamique des différents acteurs intervenant dans le cadre des marchés publics pour une appropriation approfondie des nouvelles fonctionnalités offertes par le portail des marchés publics, la Trésorerie Générale du Royaume envisage l’organisation à partir du 23 mars 2022 de journées portes ouvertes sur inscription en ligne préalable.

Ces journées seront consacrées à une formation qui abordera en détail les différents aspects notamment fonctionnels afférents à la soumission électronique, à la base de données des fournisseurs et aux enchères électroniques inversées. Elles s’adressent en priorité à la formation des acheteurs publics qui s’apprêtent à lancer des appels d’offres dont l’estimation dépasse 5 million de dirhams Hors Taxes.

Les bénéficiaires de la formation précitée concernent les utilisateurs effectifs du portail des marchés publics.

A cet effet, les acheteurs publics intéressés à bénéficier de cette formation sont invités à nous envoyer par email à l’adresse marchespublics@tgr.gov.ma leurs propositions, dans la limite de 2 personnes par entité, selon le canevas ci-dessous afin de nous permettre l’organisation des groupes de formation.

Une invitation électronique sera adressée aux bénéficiaires, après examen des demandes de participation et constitution des groupes de formation, selon un planning à arrêter par la suite.


Dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires et consolider les acquis en matière de réduction des délais de paiement de la commande publique au profit des entreprises et autres prestataires, le décret n° 2-19-184 modifiant et complétant le décret n° 2-16-344 du 22 juillet 2016 fixant les délais de paiement et les intérêts moratoires relatifs aux commandes publiques et par lequel sera consacré le dispositif de dépôt électronique des factures, entrera en vigueur le 2 mai 2019.

Ce décret permet aux entreprises et autres prestataires de service de procéder au dépôt électronique des factures et autres documents nécessaires à l’attestation du service fait, notamment les attachements pour les marchés de travaux et les notes d’honoraire pour les marchés relatifs aux prestations architecturales à partir du 2 Mai 2019. Quant aux rapports ou documents relatifs aux marchés de services portant sur les études et la maitrise d’œuvre, leur dépôt pourra être effectué électroniquement à compter du 1er janvier 2020.

Ce décret permet également aux entreprises et autres prestataires de services d’effectuer des échanges sous forme électronique avec les maîtres d’ouvrage durant la phase de certification de service fait (demande de rectification des attachements ou factures par le maitre d’ouvrage, refus de dépôt pour non-conformité ou illisibilité du document électronique, demande de complément de pièces justificatives et réponse électronique de l’entreprise ou du prestataire,…).

Tout dépôt électronique de factures et tous les échanges qui s’y rapportent entre ces deux intervenants sont horodatés et tracés à travers la plateforme et donnent lieu à des notifications automatiques par voie électronique.

La signature électronique du maître d’ouvrage et du prestataire se fait au moyen d’un certificat électronique classe 3 délivré par Barid E-sign. Pour pouvoir utiliser les modalités de dépôt électronique des factures, ces deux intervenants sont appelés à acquérir lesdits certificats électroniques auprès de notre partenaire Barid Al Maghrib https://www.baridesign.ma/

Conformément au décret précité, il est fait obligation de dépôt des factures et autres documents par les entreprises sur la plateforme GID-Fournisseur accessible via le lien https://fournisseurs.gid.gov.ma pour les commandes publiques conclues avec les maitres d’ouvrage qui exécutent leurs dépenses sur la plateforme de gestion intégrée des dépenses, et ce selon la progressivité temporelle ci-après :

- À partir du 2 Mai 2019, sont concernés les factures et autres documents se rapportant à une commande publique autre que celle portant sur les prestations d’étude et supérieure ou égale à 5 000 000,00 DH ;

- À partir de janvier 2020, sont concernés les factures et autres documents se rapportant à une commande publique supérieure ou égale à 1 000 000,00DH ;

- À partir de janvier 2021, sont concernés les factures et autres documents se rapportant à une commande publique supérieure ou égale à 200 000,00DH ;

- À partir de janvier 2022 et pour les factures et autres documents se rapportant à une commande publique inférieure à 200 000,00 DH, l’entreprise ou tout autre prestataire peut selon son choix déposer physiquement ou sous format électronique lesdites pièces. Le maitre d’ouvrage est, par contre, tenu d’accepter le dépôt électronique de la facture quel que soit le montant de la commande publique.